Private Stay

Home / Service Detail

Private Stay

Le Manoir Davis, autrefois connu sous le nom de Château Belvoir, était la propriété de Sir Mortimer B. Davis, l’un des hommes les plus riches du Canada au début du XXe siècle. Après sa mort, une partie de sa fortune a été léguée à l’Hôpital général juif de Montréal.

Le Manoir Davis, autrefois connu sous le nom de Château Belvoir, était la propriété de Sir Mortimer B. Davis, l’un des hommes les plus riches du Canada au début du XXe siècle. Après sa mort, une partie de sa fortune a été léguée à l’Hôpital général juif de Montréal.

Le Manoir Davis, autrefois connu sous le nom de Château Belvoir, était la propriété de Sir Mortimer B. Davis, l’un des hommes les plus riches du Canada au début du XXe siècle. Après sa mort, une partie de sa fortune a été léguée à l’Hôpital général juif de Montréal.

Private Stay

Le Manoir Davis, autrefois connu sous le nom de Château Belvoir, était la propriété de Sir Mortimer B. Davis, l’un des hommes les plus riches du Canada au début du XXe siècle. Après sa mort, une partie de sa fortune a été léguée à l’Hôpital général juif de Montréal.

Le Manoir Davis, autrefois connu sous le nom de Château Belvoir, était la propriété de Sir Mortimer B. Davis, l’un des hommes les plus riches du Canada au début du XXe siècle. Après sa mort, une partie de sa fortune a été léguée à l’Hôpital général juif de Montréal.

Le Manoir Davis, autrefois connu sous le nom de Château Belvoir, était la propriété de Sir Mortimer B. Davis, l’un des hommes les plus riches du Canada au début du XXe siècle. Après sa mort, une partie de sa fortune a été léguée à l’Hôpital général juif de Montréal.

This is the heading

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

This is the heading

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

This is the heading

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.